La Foule Sentimentale Index du Forum
La Foule Sentimentale Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ce qu'Alain m'a dit à travers ses chansons

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Foule Sentimentale Index du Forum -> Tout sur Alain -> Parler d'Alain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sheumas
J"ai 10 ans

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 14
Localisation: La Rochelle
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 3 Déc - 18:53 (2008)    Sujet du message: Ce qu'Alain m'a dit à travers ses chansons Répondre en citant

Cette année est importante. Sortent des disques événements pour moi… Julien Clerc comme Souchon ne sortent pas des disques tous les ans. Avez-vous entendu "Ecoutez d'où ma peine vient" ou "parachute doré"?
           Dans mon panthéon musical, ils partagent la même faveur.
           Pas de la même façon. Ce qui m’a toujours séduit chez Souchon, c’est la tonalité et la ciselure des textes. Le regard sur le monde également… Et les mélodies un peu désabusées, entraînantes cependant, les « Foules sentimentales », « Si le ciel était vide » et autres « Rive gauche à Paris ». Je partage des inquiétudes qui sont celles du chanteur et les mêmes élans souvent brisés. Mieux, je trouve chez lui une résonnance littéraire, des côtés Flaubert, et une démarche un peu proustienne qui a suscité mon livre : écoutons Souchon pour commencer :

Des villas des mimosas
Au fond de la baie de Somme
La famille sur les transats
Le pommier les pommes
Je regardais la mer qui brille dans l’été parfait
Dans l’eau se baignaient des jeunes filles qui m’attiraient
Les promenades le long des dunes en voiture
Pendant qu’elles regardaient en haut la lune pure
Je mettais dans mes mains leurs doigts et j’étais le roi
Comme dans les chansons d’amour d’autrefois.
Tous ces petits moments magiques de notre existence
Qu’on met dans des sacs plastiques et puis qu’on balance
Tout ce gaspi de nos cœurs qui battent
Tous ces morceaux de nous qui partent
Y’en avait plein le réservoir au départ.
 

          Quand j’ai écrit « Pour y voir Clerc », dans ma peinture des années 72-75, j’ai oublié d’évoquer « l’Amour 1830 », une des premières de Souchon. Tout a commencé là !
           C’était ma période Alfred de Musset et Chopin, « Toi aussi t’en as rêvé des cornemuses »… Et puis il y a eu « bidon », « la balade de Jim », « les nouvelles pour dames de Saumerset Maugham », « de quoi j’ai l’air avec mes détails, mes haltères… ». En présence des filles, les autres mecs me filaient toujours des complexes… « Il a déboulé dans l'soir en disant: "Mes malles sont encore au port", moi j’étais largué, classé, elle était bouche bée, et lui c’était Robert Taylor »… La silhouette désarmante des filles, les "caterpillars" comme il dit...  Hymne permanent à l’élégance, bien au-dessus des « jupes des filles » ! « La beauté d’Ava Gardner »… « J’suis mal dans ma peau, en cow-boy très beau… ».
            Les chansons de Souchon offrent un cinéma à bon marché et tout est tellement cinématographique dans la plupart de ses textes… « Vendeuse de glaces, boulevard de la plage, sous sa bâche elle était belle »… Tailler la zone, Robert Zimmerman, l’ambiance Bugatti, sur les banquettes de molesquine des Limousines, « J'aime les regretteurs d'hier, qui trouvent que tout c'qu'on gagne, on l'perd, les fumées dans les chemins de fer, la beauté d’Ava Gardner »
            Souchon repasse les années comme sur une bande super 8 : « écoutez l'histoire entre Trouville et Dinard »…  Le passé tremble, le présent se crispe : « Moi aussi j’en ai  rêvé des rêves tant pis, tu la voyais grande et c’est une toute petite vie, Tu la voyais pas comme ça l’histoire, Toi  t’étais tempête et rocher noir, Mais qui t’a cassé ta boule de cristal, cassé tes envies rendu banal… Mais qui t’a rangé à plat dans ce tiroir, comme un espadon dans une baignoire … c’est pas toi qui y’es, dans le bagad de Lann Bihouë ».
            C’est au bout du compte des pages de la vie de chacun qui s’écrivent et s’écoutent à travers plus de trente ans des chansons de Souchon. Si nos vies se déploient au-dessus de nous comme les ramures d’un arbre, à chacun de retrouver sa souche !
          
 

 

 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Déc - 18:53 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loris
Toto 30 ans

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 134
Localisation: Nantes
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 11:54 (2008)    Sujet du message: Ce qu'Alain m'a dit à travers ses chansons Répondre en citant

Très bon texte. Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52 (2017)    Sujet du message: Ce qu'Alain m'a dit à travers ses chansons

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Foule Sentimentale Index du Forum -> Tout sur Alain -> Parler d'Alain Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com