La Foule Sentimentale Index du Forum
La Foule Sentimentale Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Zénith - Saint-Etienne - 1 déc 2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Foule Sentimentale Index du Forum -> Tout sur Alain -> Tournées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ms
J"ai 10 ans

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2009
Messages: 3
Localisation: Forez
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 15:51 (2009)    Sujet du message: Zénith - Saint-Etienne - 1 déc 2009 Répondre en citant

Alain Souchon est chanteur à Saint-Etienne.
Au Zénith de Saint-Etienne,
le 1 décembre 2009.

Avec un semaine d'avance, un illuminé joyeux est venu réchauffé les cœurs de ses quelques milliers d'admirateurs.

8ème rang, à 6 mètres du chanteur....
Les gens arrivent silencieux. La salle se remplit petit à petit.
Un peu en retard sur l'horaire, je me pense : comment va-t'il réchauffer un public aussi glacial dans l'attente que dehors.
Puis le spectacle commence par des vidéos vu sur le web de chanteurs "amateurs" interprétant ses plus grands tubes (je suppose !!!)
Puis sur cet écran rideau blanc, une ombre atypique apparait, sautillant, le bras levé au ciel... et le rideau tombe : le spectacle est commencé !
Première fois, donc première impression : il est petit et super mince !
Et oui, les premiers mots sont parfois ....
Un décor inexistant excepté 2 bandes de rideaux blancs sur les côtés davantage utilisés comme accessoires au lumière que pour la beauté.
Côté lumière : néant ... service minimum pour accompagner l'interprète.
Côté public : impressionné par leur faculté à rester assis pendant 2h sur ces "foutus" bouts de bois (ou sont passés nos petits sièges bien rembourrés du palais des spectacles ?! Nostalgie !)
Côté son : ouuuuuuuuuuuuuahh ! j'ai presque eu l'impression d'être dans le théâtre antique de Vienne ! (Quel son !)
Nous démarrons sur des chansons fortement rythmées...
Nous rentrons facilement dans le spectacle... imprégné rapidement de ce rythme, de ses paroles, de ses interprétations...

Entre 2 chansons, il nous fait ses petites "apartés" originales, complètement loufoques et tellement vrai : des folies en poésie, une ritournelle, un clin d'œil ou un coup en douceur à un monde actuel...
Interprétation légère, déjantée, une manière d'être, un son très émotionnel, il sait faire passer les messages simplement.
Puis arrive la chanson qui fait enfin lever le public : L'amour à la machine !
Malheureusement de courtes durées car le chanteur a décidé d'entamer une période de récupération tout à fait compréhensible mais plutôt mal choisi.
J'ai eu l'impression de voir un public tout d'un coup sortant de nulle part et à la seconde d'après, spectateur sirotant sa téquila sous des palmiers, heureux d'entendre les vagues caressées le sable blanc sous lui.
Je me suis vue à Paris et à Papeete en 2 secondes !

Heureusement le public s'est senti réchauffer lorsque les paroles se sont affichées au fond de la scène repris par tous après le fameux geste "inouï" parfaitement exécuté du chanteur.
Cela sent malheureusement le début de la fin...

Le spectacle se termine par 3 rappels, les 4 musiciens sont présentés... et le salut théâtral du chanteur avec ses musiciens et nous en allons ramer loin, loin de tous nos soucis quotidiens...

J'ai beaucoup aimé le spectacle, j'ai même adoré... et je reviendrai avec beaucoup de plaisir le voir. Avant le spectacle, j'avais une grande curiosité de voir comment il pouvait interpréter ses chansons qui me paraissaient impossible sur scène. Et je suis enchantée...
Il a une manière vraiment à lui de mettre en forme ses chansons, de les interpréter... de nous émouvoir... émouvoir... oui, moi qui n'est jamais été réellement émue par ses chansons studios... j'aime simplement... je me suis retrouvée émue par quelques unes : magnifique !
Son public est assez large : féminin surtout bien que beaucoup d'hommes, âgés de la vingtaine à la cinquantaine. Un public dégustant chaque syllabe prononcé par leur idole, très élégant, respectueux mais manquant peut-être du brin de folie qui fait de Souchon quelqu'un de surprenant sur scène !!!

Merci Mr Souchon
et continuez à charmer vos admirateurs !!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Déc - 15:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ms
J"ai 10 ans

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2009
Messages: 3
Localisation: Forez
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 16:08 (2009)    Sujet du message: Zénith - Saint-Etienne - 1 déc 2009 Répondre en citant

Article de La Tribune Le Progrès paru le 2 décembre 2009.


Le cœur en décalcomanie.


Entre chansons engagées et rimes acidulées, l'artiste y va de son credo sentimental et rigolo.


La vie en rose et foule sentimentale, hier soir au Zénith de Saint-Etienne, avec Alain Souchon, petit prince d'émotions douces, proches, si proches, quand il commence son show avec des vues sur le web de gens ordinaires qui interprétant ses chansons. Partout, dans le métro, à Brest, à Bordeaux ou Douarnenez, ils chantent ses mélodies.
Après cet album de famille, l'artiste entre en scène, en ombres graphiques à la Keith Haring et vient chercher un baiser, un baiser volé sur les lèvres déposées du public qui va reprendre... ses chansons qu'il connait par cœur. Sauf les dernières qui en quelques regrets bien balancés dans les faisceaux de lumières, vont donner la tonalité nouvelle d'un répertoire ou il va alterner chansons engagées et rimes acidulées. Alain Souchon n'a pas changé. Il aurait même un peu rajeuni en regardant sous les jupes des filles. Et c'est toujours le cœur en décalcomanie avec dessus écrit liberté liberté chérie qu'il balade le public sur ses mélodies. Qu'il rêve -depuis quatorze ans et pour quatorze ans encore- du Soudan qui soudain se soulève ou envoie quelques rumbas dans l'air, histoire de caresser le climat social, entre alizés et vents tropicaux, âmes sous les cartons et pardon rock'nroll demandé comme des prières dans les étoiles filantes à la faune et à la flore empestées pour des millénaires. Ainsi va la première partie d'un concert qui va passer l'amour à la machine avant de sonner l'Angélus et de nous offrir un revigorant Rive gauche, d'une époque ou Boris Vian s'écrivait à la trompette. Pour nous emporter ensuite et bien sur dans une foule sentimentale avec vie en rose et textes déroulés en fond de scène. Au cas où on aurait oublié...
Nicole Dupain
Revenir en haut
Elno-rima
Toto 30 ans

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 182
Localisation: vendée
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 17:22 (2009)    Sujet du message: Zénith - Saint-Etienne - 1 déc 2009 Répondre en citant

Merci ms pour cet article et tes impressions
_________________
tu verra bien qu'un jour fatigué...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:51 (2017)    Sujet du message: Zénith - Saint-Etienne - 1 déc 2009

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Foule Sentimentale Index du Forum -> Tout sur Alain -> Tournées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com